Rockaddiction
You are here
Juillet 2002 // Reprise Records

Dropline

Dropline - You Are Here
Tracklist

01. No time At All
02. Best Thing
03. Fly Away From Here
04. Fallen Angel
05. I Feel Lonely
06. Weight Of The World
07. Even I Don't Know
08. Science Fiction
09. Maybe I'm The One
10. Beautiful
11. Whipping Boy
12. Understand

Note album
7/10
Credits
Producteur Paul Ebersold
Mixeur Scott Humphrey, Frank Gryner
Ingénieur son Paul Ebersold

Dès les premières secondes de ce premier album de Dropline, on est impressionné par l'alchimie dégagée entre la guitare de Berry (qui rappelle Athenaeum) et la batterie de Houlihan. On retrouve d'ailleurs cet agréable mélange de sonorités tout au long de l'album. Le son Dropline n'est pas très éloigné du groupe Athenaeum, mais avec des influences anglaises en plus comme les groupes U2 ou Oasis que l'on ressent plus particulièrement sur certains titres comme Even i don't know ou Science fiction.
Ce qui frappe en premier lorsque l'on écoute cet album, c'est l'alchimie qui se dégage entre la guitare magique de Jonathan Berry et la batterie très présente de Chad Norris et qui donne une impression de consistance. L'intro incisive de No time at all donne déjà une bonne idée de cette sonorité unique propre à Dropline, confirmé par la parfaite exécution du single Best thing avec son rythme enlevé, le loop instrumental et le final. Sur le premier single Fly away from here, c'est le rythme lent et les refrains saturés qui fonctionne à merveille, que l'on retrouve d'ailleurs sur le très bon Science fiction. La coupure sur Weight of the world et la rythmique et le travail à la guitare lors des pré refrains et des solos sur Maybe I'm the one et Fallen angel met en avant l'immense talent du guitariste et l'inspiration de ce groupe influencée par U2. On retiendra enfin l'ambiance mélancolique très bien rendue de Understand.
Dropline
Steve Sulikowski voix
Jonathan Berry guitare
Eric Houlihan basse
Chad Norris batterie, percussion

Les mélodies sont très présentes et pour la plupart très réussies à l'exception de celles irritantes de Beautiful et I feel lonely. Les mélodies de cet album ressemble à des hymnes superbement portée par la guitare de Berry. Difficile de ne pas monter le volume en entendant des mélodies telles que celles de Best thing, No time at all, Weight of the world ou Maybe I'm the one. Il y a aussi celle lente du single Fly away from here, celle très ressemblante de Science fiction, et la belle mélodie de Understand qui conclue cet album.

La voix relativement aigu du chanteur est très particulière qui fait qu'on adore ou qu'on déteste. Force est de reconnaître que sa voix nécessite un temps d'adaptation même si lorsqu'il monte trop dans les aigus, Sa voix reste malgré tout parfois agaçante quand il monte trop dans les aigus.

Avec quelques mélodies très inspirées, la sonorité magique de la guitare de Berry, Dropline nous offre un albulm de pop rock dont il est difficile de se passer après quelques écoutes. Les fans de rock anglais devraient particulièrement apprécier cet album.

© 2000-2015 Rockaddiction. Tous droits réservés