Rockaddiction
We've All Been There
Juin 2010 // AMB/EMI Records

Alex Band

Alex Band - We've All Been There
Tracklist

01. We've All Been There
02. What Is Love
03. Tonight
04. Forever Yours
05. Please
06. Will Not Back Down
07. Euphoria
08. Never Let You Go
09. Only One
10. Leave (Today is the Day)
11. Holding On
12. Without You
13. Love
14. Start Over Again
15. Cruel One (feat. Chantal Kreviazuk) 

Note album
8,5/10
Production
Producteur Matt Serletic
Mixeurs Chris Lord-Alge, David Thoener
Ingénieur son David Thoener

Comme c'est (malheureusement) de plus en plus le cas, l'album a mis du temps à sortir. Alex Band a d'abord signé un deal avec Geffen en 2005, marquant le début de sa carrière solo après son groupe The Calling. Il a enregistré un album qui devait initialement sortir fin 2007. Après plusieurs reports de la sortie Alex a finalement décidé de quitter Geffen en 2008 pour monter son propre label AMB Record et sortir enfin cet album, l'album sortant sous le label EMI pour le reste du monde. Tant mieux car il aurait été dommage de ne pas réentendre cette voix grave rendue célèbre par le hit Wherever You Will Go.
Alex Band reste cantonné à une image de minet pour adolescentes, ce qui est assez réducteur au regard de son talent, qu'il s'agisse de ses qualités artistiques (mélodies notamment) ou vocales (voix puissante). Malheureusement certains titres de ce nouvel album qui tournent une nouvelle fois autout des relations amoureuses ne vont pas l'aider à se défaire de cette étiquette. L'autre reproche que l'on pourrait faire à cet album est un son surproduit. oeuvre de John Shanks mais surtout de Matt Serlectic (Matchbox Twenty, Angie Aparo), habitué de la production à outrance et des sonorités additionnelles de toute sorte. Le résultat est une pop aseptisée, où l'on a l'impression d'entendre toujours plus ou moins la même chose lors des premières écoutes, et où on peine à distinguer la sonorité de chaque instrument. On aurait apprécié un son plus personnel et plus varié.
Alex Band
Alex Band voix

Si l'on peut discuter de la production ou de la qualité des paroles, il n'y a en revanche rien à redire sur la qualité des mélodies et la puissance vocale d'Alex Band. Il suffit d'écouter des morceaux Euphoria, Holding On ou Tonight pour s'en convaincre. On retrouve ce génie qu'on avait découvert sur le hit Wherever You Will Go (The Calling), élu récemment chanson pop de la décennie par le magazine Billboard. Quelle entrée en matière avec la superbe intro et le rythme entrainant de We've All Been There ! On sent qu'Alex Band prend plaisir à chanter et nous à l'écouter. Il enchaine avec le refrain lancinant de What Is Love, bien porté par la voix d'Alex et de solides arrangements sur la 2ème partie. La mélodie solide du premier single Tonight est un peu gachée par ce son surproduit par rapport à la version démo. Un son surproduit qu'on retrouve sur Forever Yours, bien rattrapée par un refrain entêtant.

Please, première ballade de cet album, met du temps à démarrer mais bénéficie d'un final puissant grâce aux envolées vocales d'Alex sur fond de violons. Euphoria est sans doute le meilleur morceau de cet album, mais également la meilleure ballade composée par Alex Band. Une mélodie magnifique, un orchestre symphonique, et un chant intense et puissant. Holding On arrive pas loin derrière avec un refrain intense s'appuyant sur une jolie mélodie et le chant passionné d'Alex. Start Over Again séduit par son instrumentation originale qui débute par une intro acoustique et s'achève par un final à la guitare électrique avec une superposition de voix. Superbe morceau pour conclure cet album, avec Cruel One en duo avec la chanteuse canadienne Chantal Kreviazuk.

A l'exception de 2-3 titres superflus sur un album un peu long (15 titres), Alex Band ne déçoit pour son grand retour, 6 ans après le dernier album des Calling. Un album consistant et séduisant qui contient quelques morceaux de grande qualité où l'on peut apprécier l'inspiration et la voix grave du bonhomme.


© 2000-2015 Rockaddiction. Tous droits réservés