Rockaddiction
Augustana
Mai 2011 // Epic Records (Sony Music)

Augustana

Augustana - Augustana
Tracklist

01. Steal Your Heart
02. Wrong Side Of Love
03. On The Other Side
04. Counting Stars
05. Borrowed Time
06. Shot In The Dark
07. Someone's Baby Now
08. Hurricane 
09. Just Stay Here Tonight
10. You Were Made For Me
---Deluxe Edition---
11. Hearts Wander
12. Last Mistake
 

Note album
9/10
Production
Prod Jacquire King, Julian Bunetta, Sam Farrar
Mix Jon Kaplan, Jacquire King
Ingénieurs son Jacquire King, Jon Kaplan, BB Vaughn

Augustana, c'est comme du bon vin, leur son se bonifie avec le temps. Après un premier album bien exécuté mais manquant d'émotions, à l'exception notable de la ballade Boston, une 2ème album plus intense mais qui s'essouflait sur la fin, Augustana revient avec un 3ème album plus profond, reflet de la maturité acquise par le groupe ces dernières années. Augustana a franchi un cap, avec des mélodies plus affutées, des paroles poétiques et une voix qui s'affine avec le temps et devient une vraie signature vocale du groupe.
A l'écoute de ce nouvel album, il est évident que le groupe a franchi un palier. S'il est regrettable que le groupe ait abandonné le piano qui faisait pourtant partie intégrante de la marque de fabrique d'Augustana, il n'en demeure pas moins que l'instrumentation (même sans piano) a progressé avec une sononité à la fois plus intense et originale. Couplée à des mélodies affutées et la voix erraillée de Dan Layus, Augustana délivre ici une pop de haute volée. L'album est pour l'essentiel coproduit par Jacquire King (Switchfoot, Tom Waits, Kings Of Leon) et Julian Bunetta. Au niveau déception, pas grand chose à signaler si ce n'est une playlist un peu courte à l'instar de l'album précédent et l'impression d'un manque de rythme par moment, la faute à 2-3 titres un peu lents. L'ajout du morceau bonus Hearts Wander n'aurait pas été de trop.
Augustana
Dan Layus voix, guitare & piano
Chris Sachtleben guitare, voix
David Lamoureux clavier
Jared Palomar basse & clavier
Justin South batterie
L'album débute par Steal Your Heart, dont le choix comme premier single peut surprendre. Non pas que ce morceau ne soit pas réussi, loin de là, bien qu'un brin répétitif, mais parce que son style original ne semble pas formaté pour la radio. On aurait plus vu un Shot In The Dark, qui sera sans doute le prochain single, ou encore Wrong Side Of Love. La rythmique entraînante et la mélodie en forme d'hymne font de Shot In The Dark un hit potentiel pour l'été 2011. Wrong Side Of Love n'est pas en reste, avec un refain entêtant de "oh oh oh" tout aussi efficace, bien relayé par un solo sympathique. Au rayon des singles potentiels, ajoutons Just Stay Here Tonight où l'on peut une nouvelle fois apprécier le timbre de voix légèrement eraillé de Dan Layus.

Cet album est vraiment riche au niveau mélodique et devrait satisfaire les amateurs du genre. Au delà des titres déjà cités, la mélodie du titre Somebody's Baby Now est sans doute la plus fine de cet album;  le passage "You know your Momma taught you what to love, but never taught you how" en particulier est de toute beauté. Même chose pour On The Other Side avec une mélodie plus subtile qu'elle n'y parait au départ. La mélodie de Hurricane, une ballade douce à la sonorité un peu country, n'est pas mal non plus. On appréciera également la voix volontairement éraillée de Dan Layus sur le refrain. Enfin pour ceux qui opteront pour la version Deluxe, notons le solide Hearts Wander avec une rythmique entraînante.

Avec la voix poignante de Dan Layus, des mélodies et des arrangements de toute beauté, il s'agit du meilleur album du groupe. Non pas que les albums précédents n'étaient pas bons, loin de là, mais cet album a ce petit truc en plus, avec une personnalité forte et une émotion propre qui en fait un classique.

© 2000-2015 Rockaddiction. Tous droits réservés