Rockaddiction
Under these rocks and stones
Juin 1997 // Columbia Records (Sony)

Chantal Kreviazuk

Chantal Kreviazuk - Under These Rocks And Stones
Tracklist

01. God made me
02. Surrounded
03. Don't be good
04. Believer
05. Grace
06. Wayne
07. Imaginary friends
08. Hands
09. Disagree
10. Co-dependent
11. Green apples
12. Boot
13. Action without love
 

Note album
 
Credits
Producteurs Peter Asher
 & Matt Wallace
Mixeurs Greg Reely & Matt Wallace
Ingénieurs son Matt Wallace

Complètement ignorée en France et plus généralement en Europe, Chantal Kreviazuk est pourtant très reconnu dans son pays, le Canada., où elle a déjà plusieurs fois battu Alanis Morissette aux Grammy awards canadiens. Et honnêtement, on comprend pourquoi après avoir écouté ce très bon premier album. Plus homogène et plus mélodieux que les albums d'Alanis Morissette, cet album comporte quelques titres mémorables. En plus Chantal y ajoute un chant de grande qualité et chargé de passion dans le style de Sarah McLachlan.
L'instrumentation de la pop féminine est souvent assez basique. C'est loin d'être le cas sur ce premier album de Chantal Kreviazuk où l'instrumentation apparaît à la fois riche et inspirée. Il suffit d'écouter le premier single God made me avec son mélange très frais de piano et de riffs de guitare ou la magnifique ballade au piano Wayne pour s'en convaincre. Le passage au piano suivi du trio batterie, violons, piano est tout simplement magique. L'ambiance mélancolique de Surrounded et Hands est très bien rendue toute comme l'intensité des ballades au piano Imaginary friends et Action without love qui permettent au passage d'apprécier toute la dextérité de Chantal Kreviazuk au piano. Sur Hands, c'est la sonorité de la guitare et le rythme qui font mouche et sur Surrounded, c'est la structure en symétrie avec un début et une fin posés et une partie centrale pleine de spontanéité.
 
Chantal Kreviazuk voix, piano
*Guitare John Shanks
*Basse Chris Chaney,John Shanks *Batterie
Kenny Aronoff

Que de belles mélodies sur cet album et à l'image de Sarah McLachlan, les mélodies sont aussi fines qu'infectieuses. Surrounded, Wayne, Hands, Imaginary friends, Action without love, c'est du tout bon. Même les mélodies plus basiques du premier single God made me mais également de Green apple et Don't be good sont réussies. La mélodie moins évidente de Boot se révèle aussi intéressante après quelques écoutes.     

Le chant de Chantal Kreviazuk est réellement impressionnant pour un premier album. Capable de de pousser sa voix comme sur la fin de Green apples, de la poser comme sur le début de Surrounded ou encore de monter dans les aigus comme sur les refrains de Wayne. La façon dont elle module sa voix sur Imaginary friends est remarquable mais surtout incroyablement naturelle. On approche la perfection en matière de chant féminin avec Chantal Kreviazuk

Avec ce très bon premier album, Chantal Kreviazuk s'impose d'entrée comme l'une des meilleures chanteuses pop du moment au côté de Sarah McLachlan et autres Alanis Morrisette.

© 2000-2015 Rockaddiction. Tous droits réservés