Rockaddiction
Hard candy
Juillet 2002 // Geffen Records

Counting Crows

Counting Crows - Hard Candy
Tracklist

01. Hard Candy
02. American Girls
03. Good Time
04. If You Could Give All My
      Love
05. Goodnight L.A.
06. Butterfly in reverse
07. Miami
08. New frontier
09. Carriage
10. Black & blue
11. Why Should You Come
      When...
12. Up All Night
13. Holiday In Spain
14. 4 White Stallions
15. Big Yellow Taxi (caché)

Note album
 
Production
Producteurs Steve Lillywhite & Ethan Johns, Ron Fair
Mixeurs Jack Joseph Puig
Ingénieurs son Carl Glanville

Beaucoup de fans parlent du retour des Counting Crows. S'il est vrai que ce nouvel album est un bon cru, la remarque est un peu sévère pour les opus précédents, tous réussis, chacun avec son style propre, ses hits potentiels et son charme. Le son n'est d'ailleurs pas fondamentalement différent de This Desert Life même s'il regagne en fluidité. Le groupe continue de mûrir, sans chercher à se réinventer. Cet album présente la particularité de compter un titre caché qui est devenu un single radio, grâce à une version réenregistrée en duo avec Vanessa Carlton.
Le son n'est pas foncièrement différent de l'album This Desert life avec une production assez riche, mais le son regagne en fluidité à l'image des deux premiers titres, le single American girls et le très bon Hard candy dont les premières secondes résument à elles seules toute la maturité acquise par le groupe. Une instrumentation à la fois épurée rythmée et agrémentée de piano. Le hit American girls bénéficie aussi d'un son rythmé très prenant. Même chose pour le solide Miami avec un très bon final notamment. On retrouve avec les ballades If you could give all my love et Why should you come when I call, le son très produit et plus lent de l'album précédent. Le single Big yellow taxi est très sympa avec une instrumentation pleine de fraîcheur. Chaque album des Counting Crows possède sa ballade au piano, cet album en compte même deux avec l'intense Holiday in spain et l'honnête Goodnight L.A
Counting Crows
Adam Duritz voix
Dan Vickrey guitare
David Bryson guitare
Charles Gilligham clavier
Matt Malley basse
Ben Mize batterie

Si tout n'est pas à garder sur cet album, quelques mélodies méritent vraiment qu'on s'y intéresse. A commencer par celle entêtante de Hard Candy, sans doute le meilleur titre de l'album à tout point de vue. Le single American girls est également une réussite mélodiquement, de même que les ballades Why should you come when I call ? et If you could give all my love. La mélodie entêtante de Big yellow taxi, celle discrète de Miami ainsi que celle très belle de Holiday in spain sont autant de réussites. 

C'est toujours avec plaisir que l'on retrouve la voix d'Adam Duritz. Ce timbre de voix unique bien sûr mais surtout cette passion et cette mélancolie qui habite son chant. Si sa performance est bonne du début à la fin, son chant se démarque plus sur certains titres que d'autres comme sur Holiday in spain, Hard candy, Miami ou American girls. Le court a capella sur ce dernier est d'ailleurs superbe. 

Cet album s'enlise un peu avec certains titres mous ou ennuyeux (Good time, New frontier et Carriage) dont on se serait bien passer. Mieux aurait fallu faire plus court comme les albums précédents 10-11 titres pour garder un rythme et une cohérence. Un bémol qui n'enlève aux énormes qualités de ce Hard Candy.

© 2000-2015 Rockaddiction. Tous droits réservés