Rockaddiction
Perfect Change
Septembre 2003 // Maverick Recording Company

Dakona

Dakona - Perfect Change
Tracklist

01. Waiting
02. Revelation
03. Trampoline
04. Richest Man
05. Center Of The World
06. Good
07. Soul For Sale
08. Untouchable
09. Trust
10. Beautiful Thing
11. Revolving
12. In God's Name
13. Perfect Change

Note album
8,5/10
Production
Prod Rob Cavallo,Arnold Lanni
Mixeurs Randy Staub,Tom LordAlge
Ingénieurs son Allen Sides, Daniel Mendez

Difficile de ne pas voir l'influence du groupe Our Lady Peace dans le rock délivré par ce jeune quatuor canadien. Et à en juger par la qualité de ce premier album, Dakona n'est pas là pour faire de la figuration. Le groupe ne se contente pas d'imiter leur aîné, il les surpasse avec un album où chaque titre est un hit en puissance. Dakona délivre un rock généreux, tantôt énergique tantôt posé, avec une instrumentation pure, des mélodieux acérées et des paroles fouillées. La production est signée Rob Cavallo (Goo Goo Golls) et Arnold Lanni (OLP, The Gufs)
L'instrumentation n'a rien d'exceptionnel techniquement parlant mais la sonorité pure des guitares et sourde de la batterie donne un son très accrocheur. Surtout l'instrumentation apparaît très inspirée tout au long de l'album comme les intros de Richest man, habile mélange de Coldplay et de Our Lady Peace, celle à la guitare de Trampoline ou celles plus posées de Perfect change et Soul for sale. Le groupe conclut aussi habilement ses compositions et notamment les fins allongées de Richest man, Good et Perfect change ou celle de Soul for sale en miroir de l'intro. Cet album offre d'autres très bon moments comme le solo de Revelation, les riffs entêtants du single Good ou le roulement de batterie de Soul for sale. A noter enfin que le rendu des ballades lentes Center of the world, Beautiful thing et Perfect change est remarquable grâce à des couplets posés très mélodieux et des refrains intenses à la guitare.
Dakona
Ryan McAllister voix, guitare
Brook Winstanley guitare
Shane Dueck basse
John Biondolillo batterie, percussion

Les amateurs de belles mélodies seront servis avec Dakona. Presque tous les titres bénéficient d'une mélodie mémorable. Mais surtout, l'aspect mélodique est toujours privilégié comme sur les couplets de Soul for sale et Center of the world grâce au chant convaincant de Ryan McAllister. Les refrains en forme d'hymne de Revelation et Trampoline et ceux au format radio de Good et Richest man sont un autre exemple du talent de Dakona en matière de mélodies. Celles des ballades Untouchable, Beautiful thing et Perfect change sont tout aussi réussies.

Le timbre de voix de Ryan McAllister n'est par moment pas très éloigné de Raine Maida, chanteur de Our Lady Peace comme sur Good. Et tout comme Raine Maida, le chant de McAllister est très bon et renforce l'impact de ses paroles, en faisait vibrer sa voix comme sur Soul for sale et en montant dans les aigus aux bons moments à l'image de Untouchable et Perfect change. Ryan McAllister écrit des paroles vives, riches en images. Sur Revelation, il évoque le choix difficile de l'ancien batteur du groupe qui pris ses responsabilité en quittant le groupe pour s'occuper de sa petite amie enceinte. Le premier single Good évoque le monde fantôme des sans abris. Sur Trampoline il est question du refus d'accepter les limitations de la vie et sur Richest man, du côté sombre de l'industrie du disque.

Avec cet album, difficile d'imaginer que Dakona passe à côté du succès, avec une promotion correcte de Maverick Records. "Perfect Change" devrait ravir les fans de Our Lady Peace, Goo Goo Dolls, Tonic et tous les amateurs de rock mélodieux.

© 2000-2015 Rockaddiction. Tous droits réservés