Rockaddiction
Picture postcard walls
Juin 1998 // Mammoth Records

Far too Jones

Far Too Jones - Pictures Postcard Walls
Tracklist

01. As Good As You
02. Nameless
03. Stoned And Reeling
04. Middle Of Me
05. Close To You
06. The One
07. Look At You Now
08. Falling Back Down
09. Best Of Me
10. Torn Asunder
11. And I Wanted You To Know
12. Ain't Got Time

Production
8,5/10 
Credits
Producteur Gavin McKillop
Mixeur Gavin McKillop
Ingénieur son Gavin McKillop

Le son de ce premier album de Far Too Jones reflète bien le son du Sud (par opposition au son grunge de Seattle) avec un rock épuré et harmonieux et une bonne présence de guitare. Sur ce premier album, Far too Jones offre un rock simple, mélodieux et efficace. Le producteur expérimenté Gavin McKillop qui a notamment travaillé avec les Goo Goo Dolls n'est sûrement pas étranger au très bon rendu de cet album. On peut d'ailleurs s'en rendre compte puisque les titres repris de leur EP 6 titres Plastic Hero ont été habilement réenregistré.
Le producteur Gavin McKillop (Athenaeum, Goo Goo Dolls) est souvent synonyme de production épurée sans sonorités additionnelles, juste le son des guitares électriques et acoustiques au premier plan. C'est le cas ici et ça fonctionne très bien d'autant que l'instrumentation est plutôt inspirée tout au long de cet album. Les incrustations de guitare électrique sur As good as you, le solo sur Nameless et Look at you now, le violoncelle sur le slow Close to you, les riffs incisifs et la rythmique sur The one, la sonorité le solo puis la pause de Best of me, l'intro et le final de Ain't got time, tout est très bien fait. L'album est varié, puisqu'il est composé pour moitié de titres rapides et pour moitié de titres plus lents.
Far Too Jones
Christopher Spruill voix, guitare
Dave Dicke guitare
Jason Marks guitare
Alan Callahan basse
Scott MacConnell batterie

Far too Jones compose le type de mélodies qui vous restent dans la tête. Cet album propose à la fois des mélodies relativement basiques et des mélodies plus élaborées mais toutes se révèlent très efficaces. Du côté des mélodies simplistes, celle en forme d'hymne du titre Best of me apparaît particulièrement affûtée tout comme celles des titres The one et As good as you. Du côté des mélodies plus inspirées, on notera celles de Nameless, Close to you et Ain't got time. Enfin les mélodies discrètes de Torn Asunder et Stoned and reeling sont également réussies.

Le timbre de voix cassé de Christopher Spruill fait penser à celui du chanteur de Green Day. Mais le parallèle s'arrête là, car la passion, la conviction et l'énergie qu'il met dans son chant a peu d'égal. On sent qu'il vit et qu'il ressent ce qu'il chante. Suffit son interprétation de Nameless, Close to you ou Ain't got time pour s'en convaincre.

Avec un rock brut mais mélodieux, renforcé par une voix captivante et un chant passionné, ce premier album se révèle très plaisant à écouter. Tous les fans de pop rock devrait être satisfait par cet album.

© 2000-2015 Rockaddiction. Tous droits réservés