Rockaddiction
Something like human
Septembre 2000 // Epic Records

Fuel

Fuel - Something Like Human
Tracklist

01. Last Time
02. Hemorrhage (in my hands)
03. Empty Spaces
04. Scar
05. Bad Day
06. Prove
07. Easy
08. Down
09. Solace
10. Knives
11. Innocent
12. Slow

Note album
 
Credits
Producteurs Ben Grosse, Carl Bell
Mixeur Ben Grosse
Ingénieurs son Ben Grosse,
John Parthum, Lloyd Puckitt

Après un premier album moyen, à l'exception de 2 très bons morceaux Shimmer et Sunburn qui laissait entrevoir le vrai potentiel de Fuel, ce deuxième album était attendu. A l'écoute de ce nouvel opus, on peut affirmer que le son Fuel a gagné à la fois en homogénéité et en qualité. Le producteur Ben Grosse n'est certainement pas étranger à cette progression. Quelques titres ("Scar" et "Down") restent encore du rock lourd dans les 2 sens du terme, mais les titres sans intérêt ne réprésentent désormais plus qu'une minorité sur cet album.
Si tout n'est pas encore parfait sur ce nouvel album, le progrès est sensible par rapport au premier album. Le producteur Ben Grosse a semble t-il apporté toute son expérience et son talent. La qualité de la production sur les singles Hemorrhage (in my hands) et Innocent est tout simplement merveilleuse. Sur le single Hemorrhage, c'est la guitare de Carl Bell et les violons qui font merveille et sur Innocent c'est la batterie sourde de Kevin Miller et la structure originale du morceau qui sont mises en valeur. L'intensité dégagée par ces deux titres est phénoménale. Les deux autres singles de l'album sont également très bons, la ballade Bad day et le rock rythmé et énergique de Last time avec là encore une instrumentation de haut vol. Si les autres titres séduisent par moment, ils n'atteignent pas le niveau des titres mentionnés précédemment.
Fuel
Brett Scallions voix, guitare
Carl Bell guitare, clavier
Jeff Abercrombie basse
Kevin Miller batterie

La plupart des mélodies sont bonnes voire excellentes pour quelques unes, mais sont malheureusement un peu gâchées pour certaines par une instrumentation un peu brute à l'image de Scar. Du côté des réussites, Fuel frappe de nouveau un grand coup avec les mélodies puissantes de Innocent et Hemorrhage et dans une moindre mesure Bad day. La mélodie rock de Last time est tout aussi efficace,

Ce qui distingue Fuel des autres groupes, c'est la voix rocailleuse du chanteur Brett Scallions qui est sans aucun doute l'une des plus belles voix du rock US. Son chant puissant et passionné est tout aussi bluffant de l'avis même du compositeur Carl Bell qui se dit impressionné de la façon dont Brett Scallions arrive à s'approprier ses chansons. L'émotion qu'il infuse dans Hemorrhage, Innocent et Bad day et plus généralement sur l'album est impressionnante.

Au final on ne peut s'empêcher d'être un peu déçu car sans certains arrangements peu inspirés, on était pas été loin de l'album de référence. Cela étant dit, Something Like Human reste un solide album rock avec quelques pépites qui devrait satisfaire les amateurs du genre.

© 2000-2015 Rockaddiction. Tous droits réservés