Rockaddiction
Under Fire
Février 2012 // Good Time Records

Green River Ordinance

Green River Ordinance - Under Fire
Tracklist

01. Dark Night
02. New Day
03. Heart Of Me
04. Resting Hour
05. Under Fire
06. Healing Touch
07. Love Laid Down
08. Home
09. Heart Of The Young
10. Crawling
11. San Antone
12. Brother
13. Don't Be Afraid
14. Lost In The World
15. Dancing Shoes

Note album
8/10
Production
Producteur Jordan Critz
Mixeur Jeff Juliano
Ingénieur son Jordan Critz

Malgré un premier major album prometteur sorti en 2009 comprenant notamment les très bons On Your Own et Come On, le groupe n'a pas perçé faute de promotion. Courant 2010, le groupe texan quitte EMI et lève plus de 40 000 $ sur Kickstarter pour produire un nouvel album. Sans surprise le son est moins formatée, l'album précédent ayant été produit par Mark Endert (Vertical Horizon, Maroon 5) et Paul Ebersold (3 Doors Down) . On trouve ici une pop plus folk et moins radio friendly. C'est à la fois une bonne chose, car le son apparait plus personnel, et une mauvaise car l'album est moins accessible de prime abord avec un son moins net ("crystal clear")
A la première écoute, la différence avec le premier album est nette, avec une sonorité plus folk et moins formatée. Du coup les titres apparaissent moins accrocheurs au premier abord, en particulier le titre d'intro, et dans une moindre mesure le suivant, qui ne sont pas les meilleurs loin de là. Mais après avoir bien écouté ce nouvel opus, il serait vraiment dommage de passer à côté. Car outre la voix de Josh Jenkins toujours aussi agréable à écouter - même s'il ne possède pas le timbre charismatique d'un Rob Thomas ou d'un Bear Rinehart, certains morceaux méritent vraiment le détour. Under Fire possède en outre des qualités que n'avait pas son prédecesseur, comme une plus grande variété musicale (pop, rock, folk, acoustique, country, piano), et une longue tracklist (15 titres), qui contribue à créer une véritable atmosphère, où se révèlent progressivement de très bons titres.
Green River Ordinance
Josh Jenkins voix, guitare, piano
Jamey Ice guitare
Joshua Wilkerson
guitare
Geoff Ice
basse
Denton Hunker
batterie
Après un premier titre à consonnance rock, sans grand intérêt, l'album ne démarre qu'avec la pop dynamique de New Day, mais surtout celle envoûtante de Heart Of Me. Une rythmique (70 bpm) et une mélodie lancinantes en font l'un des meilleurs morceaux du groupe. Le groupe enchaine ensuite un set de ballades pop, très réussies dans leur ensemble. A commencer par la solide ballade Rest Hour avec sa jolie mélodie et son final gospélisant. Healing Touch ensuite, une intense ballade au piano qui bénéficie d'une mélodie inspirée et de solides arrangements. Ou encore la plus rythmée Love Laid Down, dont la pause au milieu suivi d'un final puissant où Josh Jenkins pousse sa voix, sont superbes ! Pour ceux qui ne seraient pas encore rassasiés au niveau mélodie, le groupe enchaîne avec Home, une autre ballade au refrain entêtant.

L'album reprend du poil de la bête avec le bouillonnant de Heart Of The Young dont la sonorité et la dynamique rappellent fortement le premier album. Les 5 derniers titres de l'album installent ensuite une ambiance plus intimiste, le countryesque San Antone, l'inspiré et l'inspirant Brother avec ses roulements de batterie, les mélancoliques Lost In The World et Don't Be Afraid tous deux au piano et l'acoustique Dancing Shoes.

Sans être l'album de l'année, Under Fire est assurément un album intéressant et même franchement captivant par moment, avec quelques morceaux de grande qualité. De belles mélodies, une voix agréable, une bonne diversité musicale et une véritable atmosphère. A recommander à tout amateur de pop rock alternative, avec une touche d'Amérique profonde (folk, country).

© 2000-2015 Rockaddiction. Tous droits réservés