Rockaddiction
Promising Promises
Mai 2012 // Razor & Tie

Jon McLaughlin

Jon McLaughin - Promising Promises
Tracklist

01. Promising Promises
02. You Never Know
03. Summer Is Over (feat.
Sara Bareilles)
04. The Atmosphere
05. What I Want
06. I'll Follow You
07. Maybe It's Over (feat. Xenia)
08. If Only I
09. Falling
10. Without You Now
11. My Girl Tonight
12. These Crazy Times

Note album
9/10
Productionn
ProducteurProducteur Jon McLaughlin
Mixeur Chad Evans
Ingénieur son Jon McLaughlin

Après des débuts enthousiasmants puis un 2ème album pop un peu décevant, Jon McLaughlin revient avec ce 3ème opus intitulé Promising Promises. Et rarement un disque n'a aussi bien porté son nom, tant celui-ci tient ses promesses. On retrouve la fraicheur de ses débuts mais avec cette maturité en plus, qui apporte davantage de spontanité et de profondeur à l'ensemble. Cela a d'ailleurs convaincu le label Razor & Tie de ressortir cet album (ce disque est une version remasterisée de son album indépendant sorti en 2011, avec 3 nouvelles chansons).  A 30 ans seulement, Jon confirme qu'il est de retour.
Après un 2ème album à la sonorité très pop, et un piano relayé au second plan, Jon McLaughlin revient au style de ses débuts avec une pop où le piano occupe le devant de la scène. Et c'est une bonne idée, car si le charme de sa musique repose tout autant sur ses talents de compositeur ou son timbre de voix chaud légèrement eraillée, son piano apporte un plus indéniable. Par rapport à son premier album, on ressent la maturité, avec un son plus spontané et plus touchant. Le choix de faire des duos avec la gente féminine était également judicieux tant les 2 morceaux en duo, avec Sara Bareilles et Xenia apportent également un plus indéniable à ce album, et 2 hits potentiels. Cet album gagne enfin en régularité avec une qualité homogène du début à la fin.
Jon McLaughlin
Jon McLaughin
L'album ne pouvait pas mieux démarrer avec la fraicheur de Promising Promises, une ballade au piano dotée d'une mélodie subtile et d'un pont original et réussi avec des notes de piano aigues. Dès ce premier morceau, on retrouve cette émotion qui faisait tant défaut à son 2ème album. Une fraicheur que l'on sent sur le morceau suivant, You Never Know, avec des passages instrumentaux au piano du plus bel effet. Vient ensuite le premier single Summer Is Over, une superbe ballade au piano, en duo avec Sara Bareilles. Rien de très original, mais la mélodie est terriblement efficace et le duo avec la voix suave de Sara fonctionne à merveille. Autre ballade au piano (et à la batterie) très réussie, Maybe It's Over en duo avec la jeune Xenia, participante de la première édition américaine de The Voice. Son timbre de voix grave se marie à merveille avec celui de Jon, et la batterie avec le piano (et l'harmonica).

Le piano est véritablement à l'honneur sur cet album, avec 2 ballades acoustiques uniquement au piano. Tout d'abord la mélancolique  I'll Follow You, qui fait écho à la ballade Indiana du premier album et permet d'apprécier la voix de Jon. La très jolie My Girl Tonight ensuite, dont il est difficile de ne pas voir une ressemblance avec Alléluia de Jeff Buckley. Falling enfin, apparait comme l'une des plus belles réussites de cet album, portée par sa rythmique et sa mélodie entêtante et par ses arrangements. Le dynamique These Crazy Times, avec ses choeurs conclut de fort belle manière ce disque.

Sans le moindre doute, il s'agit du meilleur opus de Jon McLaughlin à ce jour. Il n'y a aucune chanson à jeter et presque toute mérite de s'y attarder. Un album solide et plein d'inspiration que l'on retrouve dans les belles mélodies et les solides arrangements notamment.

© 2000-2015 Rockaddiction. Tous droits réservés