Rockaddiction
Exile On Mainstream [greastest hits]
Octobre 2007 // Atlantic Records

Matchbox twenty

Matchbox Twenty - Exile On Mainstream
Tracklist

Disc 1
01. How Far We've Come
02. I'll Believe You When
03. All Your Reasons
04. These Hard Times
05. If I Fall
06. Can't Let You Go

Disc 2
01. Long Day
02. Push
03. 3 am
04. Real World
05. Back 2 Good
06. Bent
07. If You're Gone
08. Mad Season
09. Disease
10. Unwell
11. Bright Lights

Note album
9/10
Production
Prod Steve Lilliwhite (disc1)
Mix Steve Lilliwhite (disc 1)
Ingé. son CJ Eiriksson (disc 1)

Après seulement 3 albums mais déjà 11 hits radios et 10 ans de carrière , le groupe sort avec Exile On Mainstream, son premier greatest hits, qui contient également 6 nouveaux titres enregistrés avec Steve Lilliwhite. Si le groupe présente ce greatest hits comme une façon de regarder à la fois vers le passé et vers le futur avec 6 titres représentant la nouvelle direction musicale du groupe, il s'agit sans doute aussi d'un souhait de leur maison de disque, pour qui le groupe représente une véritable cash machine.
Il faut bien reconnaître une chose, les 6 nouvelles chansons représentent effectivement une nouvelle direction musicale, même si le groupe avait déjà commencé à développer cette sonorité rock & roll sur l'album More Than You Think You Are. Mais le rendu est ici plus acoustique à l'image de How Far We've Come. Autre différence majeure, ces nouvelles chansons ont été composées par le groupe, à l'opposé des 3 premiers albums où sauf exception, l'ensemble des titres était l'œuvre de Rob Thomas. Et le résultat est mitigé avec 2 ou 3 mélodies assez communes, Rob Thomas nous ayant habitué à des mélodies plus inspirées. Enfin dernière nouveauté, il s'agit du premier album du groupe à 4, le guitariste Adam Gaynor ayant été remplacé par Paul Doucette, qui a abandonné la batterie. 
Matchbox Twenty
Rob Thomas voix, guitare
Kyle Cook guitare électrique
Paul Doucette guitare
Brian Yale basse
*batterie Ryan MacMillan
Le premier disque démarre énergiquement avec le rythme effréné du premier single How Far We've Come, qui connaît un beau succès aux Etats Unis, grâce à une mélodie et des arrangements entêtants, où l'on peut pleinement apprécier le timbre de voix de Rob Thomas. Le choix du deuxième single devrait logiquement se jouer entre These Hard Times et All Your Reasons. Le premier est une très jolie ballade, sans doute l'une des plus réussies du groupe grâce à une mélodie superbe et une sonorité mélancolique portée par le chant poignant de Rob, en particulier sur le final. Quant à All Your Reasons, il s'agit d'un titre rythmé et entraînant dans la lignée de How Far We've Come, mais avec un son plus rock & roll.

Avec une belle sonorité rock & roll, on retrouve également If I Fall où l'on peut admirer la puissance vocale de Rob, qui fait oublier le (léger) manque de consistance de la mélodie. Vraie déception en revanche pour la chanson "façon Pretenders" dixit Paul Doucette, I'll Believe When dont la légèreté a du mal à convaincre. Même chose pour la ballade Can't Let You Go qui peine à séduire et qui souffre de la comparaison avec des ballades plus anciennes. Le deuxième disque contient les 11 hits radios du groupe dans l'ordre chronologique de leur sortie.

Exile On Mainstream constitue une bonne solution pour ceux qui souhaitent découvrir ce groupe et ses 12 hits radios en incluant How Far We've Come et sans doute bientôt 13, même si d'autres titres resteront évidemment à découvrir ultérieurement. Pour les fans, Exile On Mainstream reste intéressant en particulier dans son édition MVI avec un DVD contenant des vidéos et des bonus à télécharger pour un prix très raisonnable (12€).

Le mot de la fin sera de Rob Thomas : "Les gens nous aiment parce qu'ils savent que nous faisons de bons shows et que nous nous soucions de notre musique. Le groupe ne repose pas sur des séances photos, avec qui  nous couchons, ou dans quelles soirées de stars nous allons, c'est basé sur : tu aimes notre musique ou pas".

© 2000-2015 Rockaddiction. Tous droits réservés