Rockaddiction
Mad season
Mai 2000 // Atlantic Records

Matchbox twenty

Matchbox Twenty - Mad Season
Tracklist

01. Angry
02. Black & white people
03. Crutch
04. Last beautiful girl
05. If you're gone
06. Mad season
07. Rest stop
08. Burn
09. Bent
10. Bed of lies
11. Leave
12. Stop
13. You won't be mine

Note album
9/10
Production
Producteur Matt Serletic
Mixeur David Thoener
Ingénieur son Noel Golden

Après l'énorme succès de leur premier album et du hit Smooth de Santana, oeuvre de Rob Thomas, Matchbox twenty revient avec un nouvel opus. Ceux qui attendaient un remake de Yourself or someone like you risquent d'être déçus, le groupe ayant opté pour une pop consistante que certains qualifient de surproduite, abandonnant la pop rock aux accents sudistes de leur début. Si le son a un peu perdu en fougue et en spontanéité - ce que regrettent quelques fans, il se révèle en revanche plus consistant et plus varié.
A l'écoute de ce nouvel album, il est évident que le groupe a voulu démontrer qu'il avait évolué et progressé. Tout ou presque oppose les deux albums. Mad Season offre un son plus pop avec moins de titres rock rythmés et davantage de ballades. Le son bénéficie d'une grosse production - surproduction diront certains -  avec tout un tas de textures et sonorités additionnelles, par opposition au son épuré du premier album. Enfin la guitare acoustique a laissé place aux claviers et même aux trompettes par moment, comme sur Black & White people et If you're gone. Même les mélodies ont été composées au piano afin d'éviter toute répétition de Yourself Or Someone Like You composé lui à la guitare. Le premier titre de l'album, Angry n'est pas représentatif avec un style assez proche de l'album précédent
Matchbox Twenty
Rob Thomas voix, piano, guitare
Kyle Cook guitare électrique
Adam Gaynor guitare
Brian Yale basse
Paul Doucette batterie
Il faut attendre le titre Black & White People - et sa mélodie inspirée - pour avoir une bonne illustration du "nouveau son" du groupe, avec une rythmique assez originale et la présence de trompettes, surprenantes au premier abord mais ensuite convaincantes. La ballade If You're Gone, qui ne devait même pas être enregistrée, deviendra l'un des plus gros succès du groupe, grâce à une très jolie mélodie et une instrumentation simple mais juste à l'image du solo de trompette. Mad Season, 3ème single de l'album est également une réussite grâce au chant très convaincant de Rob Thomas et aux refrains aussi originaux qu'entêtants qui reflètent bien le sujet de la chanson (gérer la célibrité). La ballade Rest Stop se distingue par une très jolie mélodie et un final grandiose agrémenté de violons.

Le rock énergique du premier single Bent, nominé aux Grammy Awards, redonne du souffle à un album qui reste dominé par les ballades, grâce à une instrumentation percutante et une mélodie efficace. On reste ensuite dans cette ambiance assez sombre, que ce soit la ballade Bed Of Lies avec son superbe final o où la mélodie prend toute sa dimension grâce au chant de Rob, la tonalité mélancolique de Leave, le rock grave de Stop ou encore la ballade symphonique You Won't Be Mine. Cette dernière est un petit chef d'oeuvre où l'on peut apprécier tout le talent de compositeur interprète (au piano) de Rob Thomas ainsi que la production de Matt Serletic avec notamment un duo piano batterie qui fonctionne à merveille.

Matchbox Twenty signe un album qui a visiblement fait l'objet d'un gros travail de finition, un peu au détriment de la spontanéité qui faisait la force du premier album. Mad Season n'est ni meilleur ni moins bon, simplement différent, mais il confirme que Rob Thomas est l'un des compositeurs les plus doués de sa génération.

© 2000-2015 Rockaddiction. Tous droits réservés