Rockaddiction
More than you think you are
Novembre 2002 // Atlantic Records

Matchbox twenty

Matchbox Twenty - More Than You Think You Are
Tracklist

01. Feel
02. Disease
03. Bright lights
04. Unwell
05. Cold
06. All I need
07. Hand me down
08. Could I be you
09. Downfall
10. Soul
11. You're so real
12. The difference
13. So sad so lonely (caché)

Note album
10/10
Production
Producteur Matt Serletic
Mixeur Jim Scott
Ingénieur son Greg Collins
Blumpy, Ken Lewis

La sortie de ce 3ème album est un évènement aux Etats-Unis, Matchbox Twenty s'étant imposé en seulement 2 albums comme un groupe incontournable du rock alternatif US. En dépit d'un titre qui rappelle celui du premier album et qui aurait pu faire penser à un retour au source, les boîtes d'allumettes continuent d'évoluer avec un son rock & roll organique après la pop très produite de Mad season et le rock sudiste du premier album. Le groupe continue sa progression avec une instrumentation de grande qualité et un chant plus mature de Rob.
Autant le préciser tout de suite, techniquement, il s'agit du meilleur album du groupe, à commencer par le rendu du son. L'album a été enregistré à la Hit Factory à Manhattan et le groupe a fait appel à des pointures avec Greg Collins et Jim Scott. Le son est d'une clarté de cristal, les guitares n'ayant jamais aussi bien sonné que sur Feel et Disease et la batterie sur So Sad So Lonely. La versatilité du groupe sur ce nouvel album est étonnante, rock & roll, disco rock, pop piano, blues, rock gospel, soul, tout y passe. La progression en tant que musiciens est impressionnante. Cet album rend enfin justice au très talentueux guitariste Kyle Cook (même si son fantastique solo sur Downfall a été coupé au mixage) et au batteur Paul Doucette. La progression vocale de Rob Thomas est tout aussi bluffant. Son timbre naturel en faisait déjà l'une des plus belles voix du rock américain; il y ajoute désormais une solide technique vocale.
Matchbox Twenty
Rob Thomas voix, piano, guitare
Kyle Cook guitare électrique
Adam Gaynor guitare
Brian Yale basse
Paul Doucette batterie
Le premier single Disease n'a pas rencontré le succès escompté en dépit d'un son disco-rock entraînant et entêtant. Le deuxième single Unwell, une ballade à la If you're gone avec son banjo, a effacé cette petite déception en battant tout les records dans les charts US et en finissant 2ème chanson la plus diffusée en 2003 aux USA. Pour le reste, difficile de mettre en avant un morceau plutôt qu'un autre tant l'ensemble apparaît consistant à l'image de leur deux premiers albums. More Than You Think You Are contient également son lot de ballades, avec outre Unwell, la très réussie et mélancolique ballade The difference où Rob chante admirablement bien tout comme Could I Be You, écrite par le batteur Paul Doucette. Il y a aussi le blues de Hand Me down avec sa guitare steel.

Les amateurs de rock & roll devraient être servis avec les riffs incisifs de l'énergique Feel, l'alchimie piano - batterie - guitares ainsi que les solos sur Brights Lights et Soul, la sonorité de All I Need, proche de You Got It de Roy Orbison, le final de Cold plus aigu ou encore la grosse production de So Sad So Lonely avec notamment l'accélération rythmique sur le pont. Mais c'est souvent lorsque Rob Thomas sort de son registre de composition habituel qu'il montre tout l'étendu de son talent. Sur Mad Season, c'était la ballade symphonique You won't be mine, ici c'est sans conteste le rock gospélisé de Downfall qui impressionne. L'insertion de chant gospel au milieu des guitares est remarquable et la voix de Rob se mêle parfaitement aux chœurs.

Les Matchbox twenty signent ici leur troisième remarquable album et démontrent une nouvelle fois qu'ils sont biens supérieurs à ce que les critiques (le magazine Rolling Stone notamment) en disent. Il serait grand temps que la France commence à s'intéresser à ce groupe hors du commun.

© 2000-2015 Rockaddiction. Tous droits réservés