Rockaddiction
The Spirit Room
Juin 2001 // Maverick Recording Company

Michelle Branch

Michelle Branch - The Spirit Room
Tracklist

01. Everywhere
02. You get me
03. All you wanted
04. You set me free
05. Something to sleep to
06. Here with me
07. Sweet misery
08. If only she knew
09. I'd rather be in love
10. Goodbye to you
11. Drop in the ocean
 

Note album
7/10 
Production
Producteur John Shanks
Mixeurs Chris Lord-Alge, Dave Way & Mark DeSisto
Ingénieurs du son Lars Fox & Mark DeSisto

Ce premier album de Michelle Branch sous le label Maverick Records est une très bonne surprise, d'autant que cette chanteuse n'a ou plutôt n'avait que 17ans au moment de la sortie de l'album. Rien d'original ici, ça reste une pop formatée qu'on a déjà entendu 100 fois, mais malgré ça il semble que Michelle Branch ai quelque chose en plus par rapport aux chanteuses du genre. Elle compose elle-même ses chansons, paroles et musiques et sait joué de la guitare, ce qui la distingue des artistes fabriqués par les maisons de disques.
Le style général est de la pop rock FM, c'est à dire rythmée et relativement basique. Mais la pop délivrée par cette jeune artiste séduit par la sensation de fraîcheur qu'elle procure tout au long de l'album. C'est d'ailleurs assez surprenant car si les titres ne sont pas fondamentalement différents entre eux, on a quand même l'impression d'entendre tour à tour du Lene Marlin (You set me free et Goodbye to you), du LeAnn Rimes (Here with me qui rappelle la musique du film Coyote Ugly), en passant par du Amanda Marshall (If only she knew), du Natalia Imbruglia (I'd rather be in love) et même du Enya si on écoute Sweet misery. Paradoxalement ce sont les 2 titres les plus proches des standard radios qui affirment un style propre, les singles Everywhere et All you wanted avec une présence plus marquée de guitare.
Michelle Branch
Michelle Branch voix, guitare
*Guitare John Shanks
*Basse Chris Chaney,
John Shanks
*Batterie Kenny Aronoff

Les mélodies sont à la fois le point fort et le point faible de cet album, car à 2 ou 3 exceptions près, ça reste assez basique, mais c'est aussi terriblement efficace à l'image des mélodies pop infectieuses des 2 premiers singles Everywhere et All you wanted mais également celle légère de You set me free. La deuxième partie de l'album laisse place à un style plus mature avec des mélodies plus fines à l'image de Sweet misery, Goodbye to you et I'd rather be in love (dont quelques secondes servent d'ailleurs au jingle d'Europe 2)

Si la voix apparaît encore juvénile, le timbre est agréable et le chant apparaît déjà convaincant pour une chanteuse de 17 ans. Certes le genre musical proposé ne demande pas de grosse prouesses vocales, mais force est de constater que sur le titre le plus difficile à interpréter Sweet misery, elle s'en sort très bien. Sa voix se prête également très bien au style pop des titres All you wanted, Everywhere, You set me free ou encore I'd rather be in love.

Si il est vrai que les paroles sont encore un peu niaises et le style reste très poppy dans l'ensemble (mélodies et arrangements basiques), on sent déjà sur quelques titres, tout le potentiel et déjà le talent de cette jeune artiste de seulement 17 ans. Un album pop frais très plaisant à écouter.

© 2000-2015 Rockaddiction. Tous droits réservés