Rockaddiction
Back to the innocence
Juin 2002 // Atlantic Records

Seven & the Sun

Tracklist

01. Jump (The Velvet Rope)
02. Where Do You Go From Here
03. Walk With Me
04. Black & Blue
05. I Pray
06. Back To The Innocence
07. Say It's So
08. Don't Ask Me Why
09. Tell Me
10. I Won't Look Back
11. Happy In Your Misery

Note album
 
Credits
Producteur Neal Avron
Mixeurs Chris Lord-Alge,Tom Lord-Alge, Brian Malouf
Ingénieur son Neal Avron

Difficile de ne pas penser à la pop de Nine Days en écoutant ce premier album de Seven & the Sun. De la fougue des ballades up tempo à l'intensité des ballades lentes, en passant par les mélodies accrocheuses et la voix du chanteur, tout rappelle le son du premier album de Nine Days, ce qui n'est pas une mauvaise chose en soit, d'autant que Seven & the Sun fait ça très bien. La maison de disque n'a d'ailleurs pas lésiné sur les moyens, en choisissant Neal Avron pour la production et Brian Malouf, Chris et Tom Lord-Alge pour le mixage.
Ce qui saute aux oreilles en premier lorsqu'on écoute ce premier album de Seven & the sun, c'est la sensation de fraîcheur et de légèreté dégagée par l'instrumentation grâce à la production inspirée de Neal Avron. Les intros en crescendo de Jump, Back to the innocence et du single Walk with me accroche l'oreille, sont par exemple superbes. Même chose pour le passage en a capella de Walk with me suivi par un court solo puis des backing vocals très réussies. Le solo de guitare sur Where do you from here, le solo de banjo suivi de petits riffs sur Jump ou encore les riffs plus francs de Back to the innocence démontrent une nouvelle fois la très bonne inspiration de ce groupe tout comme l'ambiance posée pleine d'intensité des ballades lentes Tell me, I won't look back et Black & blue.
Seven voix
Walter Brandt guitare
Bill Brandt production
Eddie Zak guitariste

Simples et accrocheuses, voilà à quoi ressemble la quasi totalité des mélodies de cet album. Seven & the Sun n'a pas forcément créée des mélodies très complexes, la power pop ne s'y prêtant pas forcément, mais des mélodies pop incisives avec notamment des couplets très mélodieux. Le single Walk with me est ce point de vue mémorable, suivi des autres titres pop Jump, Back to the innocence et Where do you go from here. Les mélodies des titres lents sont également des réussites à l'image de Black & Blue, I won't look back, Tell me ou encore Don't ask me why.

La voix du chanteur Seven n'a rien de singulière à l'opposé de la voix d'un Rob Thomas (Matchbox twenty) ou d'un JR Richards (Dishwalla). Mais il chante avec suffisamment de conviction pour convaincre et participer au bon rendu du son Seven & the Sun. Il faut chercher du côté des ballades lentes pour pleinement apprécier sa voix comme sur I won't look back ou Don't ask me why.

Vous l'aurez sans doute compris, Seven & the Sun signe un très bon premier album dans le genre, quasiment indispensable pour les fans de power pop dans la lignée de Nine Days, Neve et autres Stroke 9. Un album plein de fraîcheur et de soleil.

© 2000-2015 Rockaddiction. Tous droits réservés