Rockaddiction
Gratitude
Mars 2005 // Atlantic Records

Gratitude

Gratitude - Gratitude
Tracklist

01. Drive Away
02. Last
03. All In A Row
04. The Greatest Wonder
05. This Is The Part
06. Feel Alright
07. Sadie
08. Someone To Love
09. Another Division Street
10. If Ever
11. Dream, Again
12. Begin Again

Note album
8,5/10
Credits
Producteur Jim Scott
Mixeur Jim Scott
Ingénieur son Jim Scott

Et dire que j'ai failli passé à côté de cet album. Sorti au début de l'année 2005 chez Atlantic Records, dans l'indifférence générale, cet album se révèle pourtant être une petite merveille dont la qualité est à peu près à l'opposé de sa notoriété. Avec à sa tête Jonah Mantraga, auteur-interprète reconnu pour son talent (Far, New End Original), Gratitude délivre un rock aussi mélodieux qu'énergique, qui sonne comme un subtile mélange de Stroke 9, Jimmy Eat World et Forty Foot Echo.
L'énergie dégagée est sans doute ce qui impressionne le plus à l'écoute des 12 titres de cet album. Prenez la pop vitaminée de Stroke 9, ajoutez y le rock percutant du dernier Jimmy Eat World et mettez un zeste de Forty Foot Echo et vous saurez à peu près à quoi ressemble le rock estampillé Gratitude. Un rock enlevé, rythmé, puissant et mélodieux grâce au chant poignant de Jonah Mantraga et aux rendus des guitares. Une sonorité tantôt brute avec des riffs incisifs, tantôt lisse avec des accords subtiles comme sur les solos de Another Division Street ou le final de Begin Again. On en prend pleins les oreilles tant le talent des guitaristes est évident. La production signée Jim Scott (Matchbox Twenty, Red Hot) y est sans doute aussi pour quelque chose, ce dernier étant réputé pour rendre justice à la sonorité des guitares.
Gratitude
Jonah Mantraga voix, guitare
Mark Weinberg
guitare
Jeremy Tappero
guitare
Bob Lindsey
basse
Thomas Becker
batterie
Ce sont les riffs du premier single Drive Away qui ouvrent cet album. Un refrain efficace et surtout une bonne dualité rythmique entre couplets et refrains. Un titre calibré pour les radios US. Encore des riffs sur le titre suivant Last mais également un partie centrale plus calme où l'on peut apprécier la sensibilité du groupe. Une sensibilité que l'on retrouve d'ailleurs sur la très bonne ballade The Greatest Wonder, portée par une mélodie subtile et le chant poignant de Jonah. Un peu plus loin sur l'album, on retiendra la jolie ballade If Ever, et son final intense agrémenté de violons.

Le reste de l'album est plus rythmé avec des chansons mid et up tempo, toutes plus réussies les unes que les autres; à commencer par les entêtantes Sadie, Feel Alright et Dream Again, avec un son très Jimmy Eat World. Que dire également de l'excellent morceau Another Division Street avec une émotion bien présente malgré un rythme très rapide, grâce au chant plaintif de Jonah. Le groupe en profite pour placer un petit solo merveilleux. Dans un registre plus vitaminé, on notera le mélodieux This Is A Part malgré des guitares et un chant assez agressifs. Et la bande à Mantraga a gardé le meilleur pour la fin avec Begin Again. Ce titre contient une énergie phénoménale grâce à un contraste entre des couplets très calmes et des refrains puissants et intense. La sonorité du final avec les guitares est par ailleurs superbe.

Une nouvelle fois, et malgré un très bon album, Jonah Mantraga a décidé de poursuivre sa carrière en solo. Mais ce qui est sur c'est qu'il démontre un peu plus son talent à chacun des albums auxquels il participe. Gratitude ne délivre rien de véritablement original, mais leur rock rythmé et mélodieux est plus que convaincant.

© 2000-2015 Rockaddiction. Tous droits réservés