Rockaddiction
Losing Sleep
Mai 2009 // Island Records (Mercury)

Parachute

Parachute - Losing Sleep
Tracklist

01. All That I Am
02. Back Again
03. She (For Liz)
04. The Mess I Made
05. She Is Love
06. Ghost
07. Under Control
08. Blame It On Me
09. Words Meet Heartbeats
10. The New Year
11. She Is Love (full band v.)
---deluxe edition---
12. Strange World
13. Be Here
14. Losing Sleep

Note album
8/10
Production
Producteurs Chris Keup & Stewart Myers, John Shanks, John Fields
Mixeurs Jon Kaplan
Ingénieur son
Stewart Myers

Quand faire de la bonne musique paraît facile c’est en général qu'il y a pas mal de talent derrière. Et ce n'est sans doute pas un hasard si le groupe a signé si jeune un deal avec Island Records. Nouveau venu sur la scène pop, Parachute, originaire de Charlottesville en Virginie, s’est notamment fait connaître en tournant avec des artistes confirmés comme Switchfoot, Matt Nathanson ou Jon McLaughlin. Avec un son frais aux mélodies pop accrocheuses, une voix captivante et une pointe de Maroon 5, Parachute pourrait devenir the next big thing.
Si vous recherchez une pop à la fois punchy et pleine de fraicheur, ce premier album de Parachute est fait pour vous. Sans grande originalité, mais d'une redoutable efficacité, la pop délivrée par Parachute séduit autant par sa fougue que par ses mélodies sucrées. Au niveau du style, le groupe évolue dans un registre proche de Graham Colton, Evan & Jaron avec une influence de Maroon 5 par moment. Il n'est pas étonnant de retrouver quelques références pop à la production : Chris Keup & Stewart Myers (Jason Mraz, Graham Colton), John Shanks (Vertical Horizon, Michelle Branch) et John Fields (Evan & Jaron, Graham Colton). Si le rendu sonore est bon, il aurait mérité davantage de basse afin de le rendre plus chaleureux et moins métallique. La seule véritable déception concerne le nombre de titres : seulement 10+1; et c'est dommage lorsque l'on écoute les très bons titres bonus de la version Deluxe (Strange World, Be Here et le titre qui a donné son nom à l'album, Losing Sleep).
Parachute
Will Anderson voix, guitare
Nate McFarland guitare
Kit French saxo, clavier, voix
Alex Hargrave basse
Johnny Stubblefield batterie
Assez étonnamment, le groupe (ou la maison de disque) a choisi comme premier single, l'un des titres les moins formatés pour la radio avec la ballade quasi acoustique She Is Love. Il est vrai que le succès de Jason Mraz avec I'm Yours a sans doute influencé ce choix. Excellente chanson au demeurant. Alors que l'on attendait des hits en puissance comme She (For Liz) et Under Control comme deuxième single, c'est finalement The Mess I Made, une ballade mid tempo avec une structure originale en crescendo, qui a été retenue. Espérons que le succès de cette ballade soit à la hauteur de sa qualité. La ballade mid tempo She For Liz devrait logiquement être le 3ème single tant le refrain est entêtant et la sonorité rappelle Maroon 5. A moins que ça ne soit l'excellent Under Control, avec sa mélodie aussi sournoise qu'efficace.

Le reste de l'album, bien qu'un cran en dessous, ne manque pas d'attraits, à l'image de l'énergique Back Again et ses riffs affutés, du rythmé et mélodieux Words Meet Heartbeats ou encore de l'intense All That I Am où l'on peut apprécier la voix de Will Anderson. La sonorité pop disco du titre Blame It On Me ne manque pas non plus de saveur.

Malgré ses 10+1 titres, cet album est une vraie réussite grâce à un ensemble homogène et quelques hits pop en puissance. Le quintet de Charlottesville a réussi son entrée sur la scène pop, en montrant un bon potentiel qu'il faudra confirmer sur l'exercice - toujours difficile - du deuxième album.

© 2000-2015 Rockaddiction. Tous droits réservés