Rockaddiction
Cradlesong
Juin 2009 // Atlantic Records

Rob Thomas

Rob Thomas - Cradlesong
Tracklist

01. Her Diamonds
02. Gasoline
03. Give Me The Meltdown
04. Someday
05. Mockingbird
06. Real World '09
07. Fire On The Mountain
08. Hard On You
09. Still Ain't Over You
10. Natural
11. Snowblind
12. Wonderful
13. Cradlesong
14. Getting Late

Note album
8,5/10
Production
Producteur Matt Serletic
Mixeur Chris Lord-Alge
Ingénieur son Matt Serletic

Quatre ans après Something To Be, Rob Thomas (Matchbox Twenty) est de retour avec Cradlesong. Après un premier album solo décevant malgré la présence de 5 singles radios ce nouvel album était attendu au tournant. Avec tout le talent qu'on lui connait, Rob Thomas n'a pas manqué l'occasion de rappeler qu'il est l'un des chanteurs compositeurs les plus doués de sa génération. Cradlesong délivre un son plus homogène et classique que son prédécesseur. Pour la production, Rob a de nouveau fait confiance à son ami Matt Serletic.
Ce nouvel album est sensiblement meilleur que le précédent, notamment parce qu'il en évite les écueils. Là où Something To Be pêchait par une qualité hétérogène, et un son parfois expérimental et pas toujours du meilleur goût, Cradlesong brille par sa sonorité classique et son homogénéité. Rob est ainsi revenu à un son pop plus standard, à l'exception de quelques sonorités électro ici et là, comme des bourdonnements - irritants - sur l'intro de Gasoline. 24 chansons ont été enregistrées et mixées pour n'en retenir que 14 dans la playlist définitive, ce qui explique sans doute la meilleure homogénéité de l'ensemble. Cependant un album de 14 titres reste long, et une baisse de régime inévitable, de la piste 8 à 10, nuit un peu à la très bonne impression générale. Pour ce nouvel album, Rob a de nouveau fait confiance à son ami producteur de longue date Matt Serletic. Au niveau vocal, Rob continue de progresser dans l'utilisation de sa voix. Son chant et son timbre se bonifient à chaque album, et Cradlesong ne déroge pas à la règle.
Rob Thomas
Rob Thomas voix, guitare
*batterie Victor Indrizzo, Abe Laboriel Jr.
*basse Jack Daley
*guitares Tom Bukovac, Time Pierce
*clavier Matt Serletic
L'album débute par le premier single Her Diamonds, une perle pop dont Rob a le secret, grâce à un rythme entraînant et une mélodie inspirée. Cela n'a pas suffi puisque ce single n'a atteint qu'une décevante 23ème place du Billboard Hot 100. Le second single, Give Me The Meltdown est chargé de faire oublier cette contreperformance. Si la mélodie est accrocheuse, le refrain court devient assez vite répétitif. Dans les ballades pop rythmées, citons également le redoutable Mockinbird qui se révèle au fil des écoutes grâce à son refrain franchement entraînant. Le titre suivant Real World '09 - qui n'a rien à voir avec le single de Matchbox Twenty - n'est pas mal non plus, avec son instrumentation électro et son rythme endiablé. Le morceau Wonderful ne manque pas non plus d'arguments avec ses refrains jazzy porté par un chant énergique.

Avec cet album, Rob rappelle également à quel point il est doué pour les ballades pop aux mélodies infectieuses à l'image de If You're Gone ou plus récemment Ever The Same. Il y a d'abord Someday où l'on peut pleinement apprécier le chant poignant de Rob, accompagné par les chœurs sur le final. Notons également la très belle intro. Il y a ensuite Snowblind avec un refrain et un solo rappelant les années 80. Il y a enfin Cradlesong avec sa sonorité pure renforcée par les battements sourds de batterie. L'album s'achève par Getting Late, un acoustique aux accents country très réussi.

Avec ce nouvel opus, Rob Thomas séduit une nouvelle fois grâce à quelques perles pop que l'on prend plaisir à écouter et réécouter, tout en murissant, tant sur le plan musical que vocal. Tout n'est pas encore parfait sur cet album, mais Rob continue l'exploration de son large potentiel artistique.

© 2000-2015 Rockaddiction. Tous droits réservés