Rockaddiction
Stage
Mars 2003 // Maverick Recording Company

Stage

Stage - Stage
Tracklist

01. The World Has Come
      Between Us
02. An Angel Screams From
      Outer Space
03. I Will Be Something
04. I Don't Know
05. Perfect
06. I Know Where You Are
07. Country Bleeding
08. Live Happy, Live With
      Anorexia
09. Flag
10. The Scientist's Canvas
11. Jesus Was a Test Tube
      Baby

Note album
9,5/10
Production
Producteur Gregg Wattenberg
Mixeur Tim Palmer
Ingénieur son Brian Scheuble

A l'écoute de ce premier album de Stage, on est immédiatement frappé par l'émotion qui s'en dégage. Les évènements intervenus lors de l'enregistrement (le 11 septembre suivi du décès des mères de 2 membres du groupe) ont affecté cet album comme l'explique le chanteur. L'album a été produit par leur ami Gregg Wattenberg, qui a effectué un travail remarquable en ayant su capté l'énergie et l'émotion qui caractérisent les performances live du groupe. Le résultat est un rock inspiré, puissant et chargé d'émotion à mi-chemin entre U2 et Greenwheel.
Le groupe avait commencé d'enregistrer à Los Angeles, avant de revenir à New York, déçu du résultat, pour enregistrer avec Gregg Wattenberg qui connaît bien le groupe pour avoir déjà travaillé avec sur des démos. Après avoir écouté cet album on comprend mieux la difficulté de produire un tel album. En fait le son de Stage ne ressemblent à aucun autre. Le quatuor mélange riffs rageurs et notes de pianos, alterne rythmes lents et rythmes enlevés (à l'intérieur d'un même morceau), sonorités saturées et sonorités de cristal, compose un morceau de 11 minutes et un autre de 7 min 30 venus d'ailleurs et ajoute même des choeurs d'enfants. Cette instrumentation inspirée, à la fois posée et puissante, lisse et chaotique, donne au son Stage toute sa dimension, renforcé par le chant plaintif de Ryan Star. Sa performance vocale tout au long de l'album est impressionnante et notamment des montées dans les aigus parfaitement maitrisées malgré un timbre de voix grave.
Stage
Ryan Star voix, guitare
Greg Meyer guitare
Petr Anselmo basse
Justin Parker batterie
La première partie de l'album est composé de titres rocks assez proches du format radio avec notamment le single I Will Be Something qui n'est pas le meilleur titre de l'album loin de là. La production est puissante mais la mélodie assez basique. Le titre The World Has Come Between Us apparaît plus convaincant grâce à une instrumentation plus contrastée et une mélodie inspirée. Même chose pour le superbe An Angel Screams From Outer Space avec un enchaînement (refrain - piano - solo de guitare - refrain final) superbe . Le morceau Perfect se distingue par son instrumentation à la sonorité flatteuse ainsi que par son pont très réussi en capella suivi de riffs et d'un solo de guitare. Dans un registre plus calme, les ballades I Don't Know et I Know Where You Are brillent par leur simplicité.

La deuxième partie de l'album est plus expérimentale, avec des titres qui montent en puissance au fil des écoutes à l'image de l'intense ballade Flag avec ses riffs puissants à la sonorité merveilleuse ou de l'électrique Country Bleeding et sa jolie mélodie reprise par des chœurs d'enfants sur le final. Le titre le plus surprenant reste The Scientists Canvas avec ses 11 minutes 30 qui présentent successivement plusieurs sonorités en finissant par du piano, avec la mélodie comme seul fil conducteur. Le morceau Jesus Was A Test Tube Baby, un peu déroutants au premier abord, brille par ses changements de rythmes incessants et un final magistral, d'abord déchainé puis calme planant. Même réussite pour le final déchaîné de Live Happy Live With Anorexia. L'album s'achève par une très belle petite chanson cachée au piano.

Stage signe ici un album remarquable, avec quelques passages d'anthologie et pas une seule fausse note tout au long des 11+1 morceaux. Quelques écoutes sont nécessaires pour bien s'imprégner du son de cet album, mais une fois dedans, vous ne regarderez plus le rock de la même façon.

© 2000-2015 Rockaddiction. Tous droits réservés