Rockaddiction
Afterglow
Février 2004 // Arista Records (BMG)

Sarah McLachlan

Sarah McLachlan - Afterglow
Tracklist

01. Fallen
02. World On Fire
03. Stupid
04. Drifting
05. Train Wreck
06. Push
07. Answer
08. Time
09. Perfect Girl
10. Dirty Little Secret

Note album
8,5/10
Production
Producteur Pierre Marchand
Mixeur Chris Potter
Ingé. son Pierre Marchand

On ne compte plus le nombre d'albums vendus par Sarah McLachlan. Le Canada confirme qu'il est bien la terre des chanteuses pop, après Alanis Morisette, Chantal Kreviazuk, Amanda Marshall et autre Natalie Merchant. Sarah McLachlan n'est connu en France que par son titre Building A mystery sorti au milieu des années 90, et c'est vraiment réducteur quand on connaît le talent de cette artiste, capable de composer des ballades magnifiques, comme de faire vibrer l'Olympia avec sa seule voix.
Ce 4ème album studio est sans doute celui de la maturité pour Sarah. Comme elle l'explique, elle est heureuse en tant que femme et mère d'un enfant, et cet épanouissement personnel se ressent beaucoup dans sa musique. Jamais le chant de Sarah n'a été aussi apaisé, les mélodies aussi fines, et l'instrumentation aussi pure. On connaissait la voix de cristal de Sarah McLachlan, mais elle prend ici toute sa dimension, alternant subtilement tonalités grave et aigu. On se laisse volontiers bercer par cette voix enivrante. Si vous cherchez de la musique pour vous détendre , cet album est faire pour vous, avec 10 titres et autant de ballades.
Sarah McLachlan
Sarah McLachlan voix, piano
*basse, clavier Pierre Marchand
*batterie Ashwin Sood
Le premier single et titre de l'album Fallen en est la meilleure illustration, avec sa mélodie douce et sa sonorité pure renforcée par le chant de Sarah et la présence de violons. Même chose pour le second single de l'album, World On Fire, où l'on retrouve la chanteuse canadienne derrière son piano. Cette chanson évoque la misère du monde qui lui tient à cœur - le clip vidéo la montre en train de chanter dans un entrepôt vide, avec le prix de tout ce qui rentre dans le tournage qui défile. L'argent ainsi économisé a été versé à une œuvre caritative. Sur cette chanson, l'instrumentation et la façon de chanter rappelle une autre chanteuse, Enya. Le titre suivant Stupid démarre doucement puis laisse place à des refrains énergiques, qui donnent de l'énergie à un album qui n'en manque pas, malgré la présence de nombreuses ballades.

On retrouve plus de douceur avec Train Wreck qui se distingue par un refrain entêtant et un chant dans les graves de Sarah qui rappelle une nouvelle fois Enya. Même douceur pour Push et sa mélodie dont sa simplicité en fait sa beauté. L'intro de la ballade Answer, ainsi que les notes de piano et la voix aigu sur les refrains rappellent le magnifique Angels. Après le discret et néanmoins réussi Time, suit l'une des perles de cet album avec Perfect Girl, une ballade tout en subtilité que ce soit la mélodie, les montées dans les aigus sur les refrains ou encore ces notes de piano sur le final qui donne des frissons. Que c'est beau ! L'album s'achève par la non moins merveilleuse ballade Dirty Little Secret, où Sarah se remet derrière son piano. L'émotion et la mélancolie qui se dégagent de ce morceau est phénoménale, grâce à une mélodie fine et une voix à la fois douce et puissante.

Oui les titres se ressemblent beaucoup, oui ce n'est pas très original, mais "putain" que c'est beau. Quelle finesse, quelle émotion dégagée juste avec une voix et un piano. Assurément l'une des plus grandes artistes féminines du moment, qui signe ici son meilleur album. 

© 2000-2015 Rockaddiction. Tous droits réservés