Rockaddiction
Chasing daylight
Février 2003 // Croakin' Poets

Sister Hazel

Sister Hazel - Chasing Daylight
Tracklist

01. Your mistake
02. Come around
03. One love
04. Best I'll ever be
05. Life got in the way
06. Everybody
07. Swan dive
08. Killing me too
09. Sword and shield
10. Hopeless
11. Effortlessly
12. Can't believe

Note album
8,5/10
Production
Producteur Don McCollister
Mixeur Don McCollister
Ingé. son Don McCollister

Sister Hazel avait montré de quoi ils étaient capable sur le très convaincant Fortress. Ce troisième album s'inscrit dans la continuité avec un style et un son qui évolue peu, mais qui se bonifie avec le temps. Avec quelques mélodies mémorables, un chant et une instrumentation de grande qualité, cet album est une vraie réussite. Le producteur Don McCollister (Marathon) montre une nouvelle fois son talent en signant une production riche sans être surchargée. Cet album ne sort pas sous le label Universal, le groupe ayant décidé de se séparer à l'amiable.
Si la sonorité de l'instrumentation évolue par rapport à Fortress, celle-ci apparaît néanmoins plus mature à la fois plus fine et plus variée. Difficile de citer tout les bons passages de cet album tant l'instrumentation apparaît réussie sur presque tous les titres de l'album. Le solo de Mistake, l'intro crescendo de One love, les discrets violons dans Best I'll ever be, le final instrumental de Life got in the way, la rythmique sur Killing me too ou encore l'ambiance très particulière de Hopeless, tout est très inspiré. Le chef d'oeuvre de cet album reste sans conteste Sword and shield avec des refrains puissants mais surtout avec un enchaînement (solo de guitare - changement de rythme - coupure en a capella - final) assez sympathique.
Sister Hazel
Ken Block voix, guitare acoust.
Andrew Copeland voix, guitare
Ryan Newell guitares
Jeff Beres basse
Mark Trojanowski batterie

Cet album se place dans la lignée du précédent concernant l'aspect mélodique. La mélodie entêtante du premier single Your mistake, dès la première écoute montre que Ken Block n'a rien perdu de son talent. Les bonnes mélodies se succèdent sur cet album de la mélodie mélancolique de Best I ever had à celle très puissante de Sword and shield. La mélodie joyeuse de Effortlessly est également une grande réussite de même que les refrains entêtants de Killing me too et Come around et les couplets très mélodieux de One love.

Le timbre de voix unique de Ken Block reste le même son chant s'améliore à chaque album. On sent qu'il atteint une maturité et une plénitude. Il maîtrise par exemple parfaitement le changement de tonalité sur les derniers refrains sur Your mistake, Sword & shield ou Effotlessly. Que ce soit les passages avec une voix posée comme les couplets de Best I ever had ou One love ou les refrains où il pousse sa voix comme sur Sword & shield ou Your mistake, c'est toujours remarquablement bon.

Hormis le peu inspiré Everybody et le son trop country de Swan dive, Sister Hazel signe de nouveau un très bon album après Fortress. Le producteur Don McCollister a encore réalisé un travail remarquable en ayant su tirer la quintessence de ce groupe.  
 

© 2000-2015 Rockaddiction. Tous droits réservés