Rockaddiction
North
Octobre 2003 // Geffen Records

Something Corporate

Something Corporate - North
Tracklist

01. As You Sleep
02. Space
03. Down
04. Only Ashes
05. Me And The Moon
06. The Runaway
07. Ruthless
08. She Paints Me Blue
09. Break Myself
10. I Won't Make You
11. 21 And Invincible
12. Miss America
13. Watch The Sky (bonus)

Note album
8,5/10
Credits
Producteur Jim Wirt
Mixeurs Phil Kaffel & Jim Wirt
Ingénieur son Jim Wirt

Après des débuts prometteurs avec une power pop énergique emmenée par le piano du talentueux Andrew McMahon, ce deuxième album de SoCo était très attendu. Première constatation, le son est différent, plus posé et travaillé mais moins fougueux et spontané. Cela donne d'abord l'impression d'un album fade voire mou, et ce n'est qu'après de nombreuses écoutes, que l'on se met à apprécier ce North à sa juste valeur.
L'instrumentation est bonne mais paraît un peu fade par rapport à celle du premier album. Où est donc passé la fraîcheur et la fougue de Drunk girl, Hurricane, Punk rock princess et The astronaut. Certes Me and the moon fait ainsi penser à Cavanaugh park, Space à I woke up in a car, Ruthless à The astronaut ou encore Break myself à Straw dogs, mais sans ce petit quelque chose à l'exception de l'excellent Break myself où l'on retrouve toute l'énergie du premier album. Cela étant précisé, cet album offre quand même de bonnes choses que ce soit le piano sur la ballade As you sleep, les guitares saturés sur le single rythmé Space ou les refrains pleins d'énergie de Down. L'ambiance apaisée et symphonique de Me and the moon est également une réussite, tout comme l'alchimie batterie-piano lors des couplets de Ruthless et le son saturé de 21 and invicible et sa coupure très réussie. L'album finit bien avec la ballade mélancolique Miss America.
Something Corporate
Andrew McMahon voix, piano
Josh Partington guitare
William Tell guitare
Clutch basse
Brian Ireland batterie

Comme sur le premier album, l'éventail de mélodies est large des mélodies pop basiques aux mélodies assez recherchées. Néanmoins, les mélodies restent globalement assez simples tout en se montrant efficaces à l'image des titres rock rythmés Space, Down ou The runaway. Mais dans le registre rock, c'est clairement les excellents Break myself, Watch The Sky et Ruthless et dans une moindre mesure 21 and invicible les plus réussis. Les mélodies les plus fines sont à mettre à l'actif des ballades lentes au piano Miss America, Me and the moon et As you sleep.

La voix juvénile d'Andrew McMahon fait encore des merveilles sur cet album, même si on ressent justement moins cette jeunesse dans la voix, certainement parce que son chant a progression. Son interprétation pleine de conviction et de passion de Down et Ruthless, Break myself est par exemple très convaicante. Ce qui est surtout remarquable chez ce jeune chanteur, c'est cette intensité qu'il est capable de créer comme sur Miss America et Me & the moon.

Les impressions restent mitigées même après plusieurs écoutes. Si les qualités de cet album sont indéniables, on ne peut s'empêcher de regretter le son plus fougueux et plus riche de l'album précédent. Ce North devrait néanmoins satisfaire les fans de SoCo. Pour les autres, un conseil, essayer d'abord leur premier album.

© 2000-2015 Rockaddiction. Tous droits réservés