Rockaddiction
Future Unkwown
2003 - 2007 // Maverick Records

The Rising

Tracklist

01. Cradle
02. Lie To Me
03. Future Unknown
04. Redemption
05. So Alive
06. Comin Down
07. These Days
08. Gone Again
09. Let You Go
10. Who You Are
11. Yesterdays

Note album
9/10
Production
Producteur Rick Beato
Mixeur
Ingénieur son

C'est avec un certain plaisir et presque de l'émotion que je vais parler de ce disque. Il faut dire qu'un album n'a jamais aussi bien porter son nom ! Pour d'obscure raisons, Maverick Records n'a jamais sorti Future Unknown en 2003, à l'instar des albums So Happily Unsatisfied de Nine Days un an plus tôt et Electric Blanket de Greenwheel, un an plus tard. Mais en 2007, alors que le chanteur australien du groupe participe à American Idol, Maverick Records se décide enfin à sortir l'album sur iTunes. Un peu tard pour un groupe qui n'existe déjà plus...
Ce groupe, c'est d'abord son chanteur australien, Mike Johns Lee et plus précisément sa voix. Et quelle voix ! Le genre qui vous scotche à la seconde où vous l'écoutez, avec une voix suave et profonde. Si vous n'êtes pas convaincu, écoutez donc l'extrait live (from The Grove LA Store) du morceau Redemption sur iTunes. Mais résumer Mike Johns a sa seule voix serait réducteur. En effet il possède d'autres qualités, à commencer par une habilité certaine pour composer des mélodies captivantes. Et pour mettre le tout en boite, le groupe a fait appel à l'un des meilleurs producteurs américains en la personne de Rick Beato. L'album contient seulement 11 titres mais presque autant de hits potentiels, avec des ballades pop rock toutes plus puissantes les unes que les autres.
Michael Johns Lee voix
Robb Torres guitare
Kevin Haaland guitare
Ari Gorman basse
Kirke Jan batterie
L'album débute par le premier et unique single Cradle, une ballade mid tempo qui alterne couplets doux et refrains puissants portés par le chant de Mike Johns. L'album enchaîne ensuite avec un morceau plus rythmé,  Lie To Me et ses refrains bien pêchus. Le morceau suivant Future Unknown qui a donné son nom à l'album, constitue sans doute l'une des meilleures compositions de ce disque. Une ballade à l'ambiance mystérieuse portée par une mélodie puissante et la voix suave de Mike Johns. A noter un pont de toute beauté. La ballade Redemption fait également partie de mes favoris, pour plusieurs raisons. La mélodie de haut vol tout d'abord, mais également et surtout la structure du morceau, avec une instrumentation qui s'installe progressivement.

L'album reprend son souffle avec Coming Down, dont l'intro et les couplets poussifs et presque décevants sont heureusement rattrapés par des refrains entraînants. These Days présente également une intro un peu décevante, compensée par une une mélodie subtile et entêtante, ainsi qu'un final de toute beauté, où l'on peut pleinement apprécier la voix plaintive de Mike Johns. Le morceau Let You Go constitue une belle réussite, de son intro rythmée à ses refrains vitaminés en passant par le chant intense de Mike Johns. L'album s'achève par une n-ième ballade, Yesterday, une nouvelle fois réussie, de la mélodie au chant en passant par le solo de guitare, et la touche d'émotion qui va bien.

Deux reproches reviennent souvent dans les albums de rock actuels, le manque d'originalité et l'absence d'émotions. S'il faudra sans doute repasser pour le premier, je défie quelqu'un de penser que cet album manque d'émotion car cet album est remplit de ballades aussi mélodieuse qu'intenses.

© 2000-2015 Rockaddiction. Tous droits réservés